« Retourne à l’école jeune padawan, tu ne parles pas assez bien le Militant »

Hier soir (enfin cette nuit, parce que L’Eau Rence est un animal nocture), mon attention a été attirée par une référence à mon article « Milieu militant, colère, neuroatypicité : mélange explosif dangereux ».

Ca disait ceci : « Ce matin je me suis réveillée et une amie m’a partagé un article d’une militante qui allait dans le même sens que celui de Zerh et l’Elfe, donc à priori un article qui allait me plaire. A la fin de la lecture, tout ce qu’il me restait dans l’esprit était un nuage de mots: « concernés », « légitime », « shitstorm; call-out », « privilège », « oppressés; opprimés », « nos milieux militants », « tone policing », « neuroatypie », « victim blaming », « safe »… »

Ondee Jeune n’a pas directement cité mon article, mais le timing, tout ça, m’a fait me dire « Oh tiens, ça c’est peut-être bien pour moi ». Échange de commentaire plus tard, effectivement, ça concerne mon article.

Et… Elle a ma foi parfaitement raison, hein ! A la relecture de mon article, je me dis que quelqu’un qui n’est pas familiarisé avec le « blabla militant » aurait probablement terminé avec un petit début de migraine, et l’envie de me faire avaler mon blabla par les trous de nez.

« Neurotypicité », « call out », tout ça tout ça…

C’est vrai. Y a un an, je n’aurais pas compris un traitre mot à mon propre article, et je me serais dit « Mouais bah, écris des trucs compréhensibles, si tu veux convaincre qui que ce soit ».

J’ai la nette impression – peut-être à tort ? – que ces derniers mois, la tendance à « jargonner » a pris un ascenseur exponentiel dans le « milieu militant ».
Je ne me mets pas au dessus du lot, hein, Ondee Jeune l’a très justement fait remarquer.

Alors oui, les mots sont importants. Avoir un vocabulaire spécifique pour tenter d’éviter d’utiliser un vocabulaire discriminant, c’est une démarche importante.

Mais quand le vocabulaire occupe à ce point le devant de la scène, qu’il prend à ce point toute la place, quelle place reste-t-il pour le fond ?

Est-ce qu’on ne passe pas des heures à nous retourner les neurones sur le vocabulaire (voire à nous prendre de bec dessus, parce que avoir le meilleur vocabulaire devient petit à petit synonyme d’être le/la meilleur/e militant/e, et que gagner sa place de « militant/e of the year », c’est vachement important, hein ?)… Au détriment de l’action, de la réflexion de fond, et du vrai échange avec des gens qu’il s’agit vraiment de convaincre ?

Bien sûr, l’évolution passe AUSSI par le langage.
Arrêter de dire « Espèce de débile ! » pour discréditer quelqu’un, c’est important pour petit à petit faire changer le regard sur les personnes en situation de handicap mental, par exemple.

Mais quand on en arrive à utiliser un vocabulaire tellement spécifique qu’il ne peut être compris que par des personnes DEJA investies dans le milieu militant, et donc DEJA convaincues, globalement, de la nécessité de ces changements de société… On en arrive quand même un peu à de jolis exercices de branlette intellectuelle ENTRE CONVAINCUS… Qui ont assez peu de chances de faire réfléchir qui que ce soit.

Et au delà de ça… Si une personne nouvellement intéressée par cette démarche militante se retrouve sans arrêt confrontée à « Tu n’as pas utilisé le bon mot !! », est-ce qu’on ne pousse pas dehors du mouvement militant toute un lot de personnes pourtant sincèrement motivées, mais qui n’ont pas le temps, l’envie, la motivation… A retourner sur les bancs d’école derrière leur ordinateur, pour apprendre bien sagement leur liste de vocabulaire militant, avec interro écrite à chaque fois qu’ils/elles se risquent à écrire un post facebook, un article de blog ou un twitt ?

Un vocabulaire spécifique pour des fois simplifier les échanges, pour ne pas avoir à utiliser des longues périphrases pour expliquer une idée : c’est utile.
Un vocabulaire tellement spécifique qu’il devient excluant… J’ai comme un doute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s